Soutiens

Ils soutiennent Green Teens


GUNTER PAULI, Fondateur de ZERI et du concept de la Blue Economy 

Les jeunes ont des rêves. Ils croient que c'est une réalité. Les parents croient que ces rêves sont des illusions. Les jeunes savent que le monde d'aujourd'hui ne correspond pas à leurs rêves : pollution, guerres, intolérance. Le jour est arrivé pour la jeunesse de s'octroyer la liberté d’imaginer son futur, qui dépasse les réalités et les rêves de leurs parents. C'est la raison pour laquelle l'initiative GREEN TEENS de Marine Locatelli m'est très chère car elle crée un documentaire pour des élèves des quatres coins du monde, pour surprendre tout le monde par leur vision claire, enthousiaste et positive du futur qui est le leur.
 

ANNE GHESQUIERE, Fondatrice du Magazine FémininBio et Directrice de collection aux Editions Eyrolles 

« Je soutiens le projet Green Teens car l’éducation a besoin d’un grand coup de frais pour préparer les jeunes aux défis de leur temps. J’ai confiance en les capacités de Marine Locatelli pour mener à terme ce projet ambitieux et cette expérimentation passionnante avec ses filles et les jeunes du monde entier. Bon vent aux Green Teens. Déployez vos ailes en grand car l’avenir vous appartient. »
 

ANTONELLA VERDIANI, Docteur en Sciences de l'Education, Fondatrice du Printemps de l'Education

Ce projet de film, je le trouve merveilleux, mais attention...cela comporte un gros risque : que Laurena et Florane ne reviennent plus en France et qu’elles décident de continuer leur tour de globe-trotteuses ! Car une fois que l’on s’ouvre à l’Autre, surtout lorsque on va à la rencontre de celui qui est « vraiment » différent de nous, de notre façon de penser,  de notre vision de la vie... nous ne pouvons plus rester les mêmes !

C’est une belle histoire que de faire ça à 16 ou 17 ans, encore mieux l’année du bac. Il y a des chances que ce « passage du bac » qui est par la plupart détesté, craint ou redouté devienne une étape mémorable, sans doute initiatique.  Les  paysages verdoyants qui vont se présenter à leurs yeux, les langues à la sonorité étrange, les sourires des jeunes indiens, balinais, chiliens et américains, leurs existences si différentes des nôtres, vont (dans la mémoire de ces deux jeunes filles) prendre la forme de ces images fantastiques.. Il y a des chances qu’elles douteront, à un moment donné de leur vie : « ai-je rêvé ? ou c’est vraiment ce que j’ai vécu ? »

Heureusement que ce film est là pour nous apporter la preuve que le rêve est réel. Pour nous dire que les solutions pour (s’)éduquer autrement, par le contact avec le Vivant, la pratique de la bienveillance et le partage de la joie de vivre à l’école, aujourd’hui existent. Non seulement aux Etats Unis, en Inde ou à Bali, mais même tout près de chez nous : elles s’inventent, fraiches, belles et inédites pour nous dire que, oui, un autre monde est déjà là.


OLIVIER RAURICH, Auteur, Méditant et Enseignant en sciences physiques à l'université

Trouver la sérénité et la joie en soi-même, l'engagement et la responsabilité pour le monde... C'est l'essentiel ! Et pour que cela advienne, c'est avant tout une question d'éducation. Le projet Green Teens s'inscrit dans une dynamique montante d'éducation à la sérénité et à la bienveillance, à même de donner le souffle d'espérance et de renouveau dont la jeunesse se trouve privée, victime de structures sociales et éducatives étouffantes. Soutenons-le et suivons-le, il nous donnera l'élan d'inspiration et de jouvence dont nous avons tous besoin pour que notre vie soit une danse de tous les instants...

 

STEPHANIE DUSSURGEY

Présidente de l’association Green Teens Cooperation, Professeur de Sciences et Vie de la Terre à Lyon

J’enseigne avec passion les sciences de la vie et de la terre (SVT) en collège et en lycée depuis 18 ans. Eveilleuse de vie, pour mieux la comprendre, la respecter et la protéger : voilà véritablement ce qui m’anime. 
Mais peut-on vraiment ressentir le vivant dans une salle de classe ? Comment le connaitre vraiment de l’intérieur ? Par tous nos sens en éveil ? Au point d’en être bouleversé ?Bouleversé de son mystère, de sa fragilité, de sa force ? Sommes-nous véritablement des « professeurs d’existence » comme dirait Jean Onimus ?

Bien malheureusement, dans une salle de classe, on est souvent coupé de ce vivant là. Alors, lançons-nous à l’aventure hors des murs de la classe, pleinement au contact de la vie, partons à la découverte de toute la diversité et des trésors de la nature, avec de « vraies choses » qui bougent, respirent et vivent !! Insufflons à nos jeunes la curiosité de s’ouvrir à leur environnement et de partir dans le vaste monde pour le comprendre et s’en émerveiller, qu’ils en deviennent des ambassadeurs épris de respect et de bienveillance pour mieux le respecter et se respecter les uns et les autres.
Voilà le sens de mon engagement dans Green Teens.

Que Green Teens apporte à tous les jeunes, la force et la foi dans des projets qui élèvent leurs cœurs et leurs âmes vers plus de bienveillance et d’humanité. Agissons, engageons-nous tous ensemble, pour un monde plus fraternel et humain. Allez-y chers jeunes à qui je dédie tout le sens de ma vocation auprès de vous.

 

HELENE BEGNIS, professeur de physique à Ottawa                                

Je suis maman de trois enfants âgés de 13, 10 et 3 ans. J’enseigne les Sciences Physiques en collège depuis plus de 15 ans. Je me forme actuellement aux neurosciences ; cela m’apporte énormément dans la compréhension du cerveau d’un adolescent, cela a modifié ma manière d’enseigner ainsi que mes relations avec les élèves. J’étais déjà attentive à leur bien-être et à la nécessité de travailler avec eux en confiance. 

Le fruit de mes lectures et de mes réflexions m’a permis, avec la confiance de ma direction, de mettre en place un projet de classe expérimentale dans mon collège pour l'amélioration du bien-être en classe, la connaissance de soi et la gestion des émotions.

Ce qui m’enthousiasme dans Green teens, c’est cette énergie d’aller chercher des solutions ailleurs dans le monde, c’est ce message porteur d’espoir pour les enfants et adolescents d’aujourd’hui. Il est possible d’apprendre autrement, cela existe ailleurs. Il est possible aussi d’apprendre d’autres choses.

Je soutiens Green Teens car je pense qu’il est nécessaire de prendre conscience de l’importance de devenir acteur de sa propre éducation. Il manque, me semble t-il, l’essentiel actuellement dans nos programmes scolaires : donner la possibilité à un adolescent de comprendre comment fonctionne son cerveau, lui donner des outils (yoga, méditation, sophrologie …) dans la gestion de ses émotions et de son stress à l’école, l’aider à améliorer son attention en classe et sa mémorisation pour faciliter ses apprentissages … bref, des outils pour améliorer son bien être et ses relations avec son entourage ainsi que des outils dans l’apprendre à apprendre issus des neurosciences. 

 

PASCALE BRUN, professeur de mathématiques à Condrieu

Professeur de mathématiques en collège depuis plus de 20 ans, je suis aussi maman de deux jeunes hommes de 22 et 24 ans. C'est à travers eux que j’ai vu que l’école avait besoin de changement. Au fur et à mesure que j’enseignais j’avais le sentiment de voir les enfants qui arrivaient du primaire, perdre au collège leur enthousiasme, leur spontanéité et leur joie d’apprendre. Je voyais aussi de plus en plus de violence autour de moi. J’avais l’impression de ne transmettre que des maths, mais pas l’essentiel. Et je me voyais aussi perdre ma joie d’enseigner.

Ce qui m’anime c’est d’accompagner les adolescents à grandir sur tous les plans, à se connaître en tant qu’humains avant d’être élèves, s’écouter, être plus conscients de ce qu’ils expérimentent  et  les aider à découvrir qu’ils ont plus de pouvoir qu’ils ne croient sur ce qu’ils vivent, qu’ils sont bien plus grands que ce que le collège leur montre. C’est les accompagner à devenir responsables et acteurs de leur vie, bienveillants avec eux-mêmes et avec les autres. 

Au fil des années, j’ai mis en place différents projets : classe à projet environnement, atelier "Agir Autrement"  pour apprendre à se connaitre, connaitre ses émotions et communiquer autrement, des ateliers pour les dyslexiques, ces enfants différents qui ont tant besoin de confiance en eux et en leurs dons et des ateliers de méditation de pleine conscience.

Ce projet Green Teens me semble répondre exactement à ma quête auprès des adolescents et je sens au fond de moi qu’il peut avoir un impact sur notre école actuelle et peut-être permettre, par l’exemple l’émergence, d’autres façons d’Etre enseignants et d’Etre élèves.