top of page
Rechercher
  • Marine

La révolution du silence

"Je rêve d'un monde où l'on méditerait dès le plus jeune âge, comme dans les monastères bouddhistes. La révolution de demain, dans la société comme à l'école, sera spirituelle et silencieuse. (...)


La force de l'école, c'est de donner ce temps du regard, de l'écoute et de la médiation. Voilà pourquoi il est urgent d'atténuer la porosité qui existe entre la société et l'école. Comme le disait Hannah Arendt, il faut sanctuariser l'école, lieu sacré dans lequel sont mis en place des rituels initiatiques. Favoriser cette intériorité qui pousse à l'émulation. (...)


Cette révolution du silence est déjà en marche.

Des écoles commencent à pratiquer la sophrologie, la relaxation et la méditation. A créer une atmosphère harmonieuse qui met les enfants en confiance. Vous avez des enfants très perturbés, pour des raisons sociales familiales, qui n'arrivent pas à dormir ou rester un quart d'heure assis. On leur apprend à respirer et ils vont beaucoup mieux. Cette révolution est une nécessité absolue. Autrement, le monde se transformera en un grand hôpital psychiatrique et l'école en une prison pour adolescents."


Bertrand Vergely, professeur de philosophie


Extraits d'un article paru dans Le 1 du 31 août "Ces profs qui font bouger l'école"



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page