top of page
Rechercher
  • Marine

NOS ENFANTS PIONNIERS


« Avons-nous le courage de permettre à nos enfants de devenir des pionniers ? Sans curiosité, on n’essaie jamais rien de nouveau ; sans persévérance, on ne réussit pas ce qu’on entreprend ; sans respect, les succès n’ont aucune valeur. » Bertrand Piccard.

Festival de Mouans Sartoux. Dernier clap de projection 2022. Bonne humeur et joie palpables dans l’air. Green Teens a soulevé l’enthousiasme des nombreux lycéens présents avec leurs professeurs vendredi 7 octobre ; riches échanges ensemble. Certains étaient prêts à partir au Chili expérimenter les apprentissages de la Escuela Agroecológica.

Samedi 8 à 10.30, une grande salle de cinéma pleine de familles curieuses. Avouons que nous étions émues aux larmes de retourner sur les lieux de nos explorations. Nous avons traversé une mer agitée en produisant ce long métrage docu-fiction. Malgré les difficultés, nous n’avons pas renoncé. Bien reliées à notre boussole intérieure, nous avons su changer d’altitude comme le dirait Bertrand Piccard. Les Green Teens peuvent enchanter maintenant le public, à qui Laurena et Florane ont confié leur expérience, leurs réflexions et ressentis, comment cela nourrit leur vie présente. Laurena a révélé aux ados qu’elle s’était présentée au bac sans peur, en candidate libre, elle avait confiance, tandis que Florane a quitté le monde du paraître au collège pour se sentir plus naturelle et qu’elle souhaiterait aider les autres psychologiquement, trouver des solutions ensemble, tout en poursuivant son parcours d’étudiante en arts visuels.

L’aventure Green Teens a agi comme une métamorphose. Nous n’oublierons jamais les merveilleuses personnes rencontrées dans les différents pays de tournage.

Selon Bertrand Piccard, c’est quand on n’est pas dans le système qu’on peut créer pour ce système des invention, des jeux, des nouveautés incroyables. Parce qu’on n’a pas de barrières. J’ai relu des extraits de son livre « Changer d’altitude » avec lequel je me sens en adéquation : choisir la prise de risque, aborder l’inconnu avec confiance et curiosité, réaliser des projets avec créativité. Bertrand Piccard et Aaron Swartz auraient eu plaisir à se rencontrer lorsque nous lisons leurs écrits d’hommes audacieux. Leurs esprits inventifs posent la même question : comment apprendre et non pas quoi apprendre. « Le monde qui nous entoure est une immense salle de classe et nous avons simplement besoin de temps pour l’explorer, et de l’instinct qui nous pousse à poser des questions et à essayer d’y répondre. » Aaron Swartz, 14 ans, 5 avril 2001 ("Celui qui pourrait changer le monde", Editions B42).


Marine Locatelli, 12 octobre 2022






5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page